Il était une fois… le storytelling

Je vois souvent sur les médias sociaux des vidéos promotionnelles dans lesquelles on décrit un produit ou un service de façon très factuelle, sans histoire, sans âme. Je vous mentirais si je vous disais que je me suis rendue à la fin de ces vidéos. Il est important de pouvoir garder l’attention du public. Pour faire ça, on peut utiliser le storytelling.

Conte-moi une histoire et je te donnerai mes dollars !

Le storytelling, c’est tout simplement de raconter une histoire à des fins communicationnelles. On tente de toucher le public, de lui donner des émotions afin de promouvoir un produit ou une marque, de fidéliser sa clientèle. De cette façon, le storytelling s’aligne parfaitement avec les stratégies de content marketing, car on lui offre plus qu’un simple produit, on lui offre une histoire. Avec du storytelling réfléchi, on s’assure d’avoir du contenu de qualité et ainsi, qu’il sera partagé.

Mon histoire à moi

Le but est de trouver l’histoire qui colle à votre marque. Il faut trouver le bon ton et les bonnes valeurs qui sauront attirer l’œil du public cible. Ça peut être une histoire réelle, comme un témoignage de client ou l’histoire du fondateur de l’entreprise, ou bien une histoire fictive, en se mettant dans la peau d’un client type par exemple. Toutefois, bien qu’on puisse inventer des histoires, il faut rester vrai et ne jamais mentir sur l’entreprise, ses valeurs et ce qu’elle peut offrir. L’important, c’est que l’histoire soit intéressante, mais aussi pertinente. La cohérence avec votre axe de communication est nécessaire afin d’atteindre les objectifs marketing.

Exemples de storytelling

Exemple de storytelling 1 : la vidéo que nous avons produite pour Toque & Cie. Elle présente l’histoire de Geneviève D’Amour.

Exemple de storytelling 2 : la vidéo que nous avons produite pour Highline. Elle présente l’histoire fictive d’un client type : un éleveur.

    Myriam Boucher